Ali Ben Denjean, Roi du pétrole
 

Bon peuple, je vous salue!

Eh oui, tu parles d'une promotion, faudra que je demande une augmentation aux espions (SPIE ou SPY ?): tout le monde passe pas en six mois de superintendant à superviseur pour finir roi du pétrole.

Car keskya au dessus d'un roi à part Dieu. Sa femme? La femme du roi hein. Parce que femme de Dieu, Sacré destin.
Dèjà  c'etait une famille louche ça.
Le type il est tout seul , là haut. Dieu. Il s'emme...nnuie à mort. Mais y peut même pas mourrir le mec.
Donc y fabrique des jouets, des sujets si vous voulez, et  bien après la dent d'Eve,  pas mal d'autres. Et aussi un fils, ah oui une vierge aussi, Marie . Comme l'homme est à l'image de Dieu , fatalement Dieu est à l'image de l'homme. Y bande aussi. Quoique fatalement c'est que pour nous parce que lui y meurt jamais. Donc tu sais pas où il a fourré sa zigounette , le Tout puissant, car  si si, il frabrique des tas de personnages, tous ses fils et filles dis donc.
 Il a du louper un truc dans la photocopieuse, comme un maladroit, oui au Moyen Orient y font souvent les trucs de travers. Nous quand on se tripotte la zigounette, ça fait des taches, lui ça fait des fils.
Ah oui;
 Comme on est tous ses fils et filles, la vierge c'est sa fille;   donc le salopiaud il engrosse sa progéniture, Total: un inceste et un fils. (Vous avez vu, Total avec majuscule quand meme!)
 Le salopiaud parce que d'abord, il avait  dit que personne pouvait sauter sa propre fille, mais lui il se la tape en douce.
Imagine l'horreur, y chope la gonzesse la nuit pendant qu'elle roupille, donc elle jouit même pas;  fout la gonzesse en cloques au premier tir, et en plus le rejeton il le promotionne  charpentier, et là comble de la perversion, il te le cloue à un poteau à la fin du film.  Rejeté le rejeton.
Les romains yzont meme pas eu à aller au souk pour acheter  les clous, le type en avait plein les poches, pardi charpentier le mec. D'autant qu'ils avaient filé, les romains, tout le pognon au meilleur copain. Pouvaient plus acheter les clous. Comme quoi faut se mefier des types à  trente deniers.
Patron de tous pays, suivez mon regard vers la fiche de paye. La ligne au bout en bas: à trente sous on s'offre qu'un judas.

Je pense que le gars en haut, Dieu, y voyait d'un mauvais oeil un fiston puceau à 33 ans. Il a du le soupconner, ouais tel père tel fils, de se faire en douce la mère , ou la soeur, la cousine ou la tante . Oedipien le truc.
Sophocle un. Dieu zero.
Au clou le batard.
L'horreur totale pour une femme: violée par son père , baisée par le fils, en plus qu'une seule fois et sans jouir. En plus du plus,  son fils euh son frère  quoi,  le père le cloue sur un bout de bois. Elle finit a poil, car elle avait plus un rond et ensevelit le fiston dans sa robe. T'imagines un peu la vie. Putain vaut mieux être superviseur de forage.

Y monte au ciel le fils. Sans échelle et sans Saturn 5.
Balèze aussi le fiston. Fils de dieu , t'en chies mais t'as des dons. Pas bien couillu quand meme. On sait pas qu'est ce qui se sont dit ensuite. On n'a plus entendu parler de Dieu. Apparemment y s'est foutu un turban sur la tronche le pervers pépère.

Retour à Soyo chez les nababs, parce que quand t'as plus personne au dessus, reste  Dieu. Et la position au dessous de Dieu, c'est roi. Méfiez-vous du type, Dieu, même s'il est  transparent , il est pas tout à fait clair question moralité, on vient de voir.  
Donc Roi je suis. Mais avec capitaine ça marche aussi pour la position juste dessous le tout puissant. Sauf que  capitaine quand t'arrives au port, tu redeviens vite humble, parce sinon tu risques de te terminer en manuel avec la veuve poignet. Comme Dieu. On a vu que les bonnes femmes sont un peu froides avec les casqués machos/capitaine/superviseurs qu'y se croient encore roitelets  sur leur  domaine des dieux. Merde roitelets en Afrique c'est normal non?

Car de mes chefs, pas de nouvelles en quinze jours, deux coups de fil en 3 semaines et le chefs des chefs te repond qu'il n'en a rien à foutre des opérations. Super non?
 - SVP Adressez vous à vos Cut and Paste engineers.
- Y sont pas là!.
- Alors mettez-moi en copie et adressez-vous aux Cut & paste.
Merde alors, depuis le temps qu'on cherche le mouvement perpétuel!

Car on ne derange pas un chef avec de vils problemes d'intendance.  
Les pauvres gars engineer, yzont pas de telephone, pas de fax, et  leur  mail fonctionne miraculeusement seulement lorsque je copie leur chef. Soyo c'est Lourdes.

Punition:
- Tu copieras cent fois : je ne copiraies plus le chef des chefs avec des histoires subalternes.
- je comprends pas, je copie ou je copie pas?
- Fais pas chier Denjean!

On n'a plus de tubing bonnets, mais heureusement un bon soudeur.  On tire des flow lines, si si avec un soudeur tout se fait; meme si j'ai l'idée sournoise d'installer des bleed off  et vannes d'isolation. Direct du scrap yard les vannes, mais testées  quand même, hop sur ma linge de 700m.
C'est plus simple de cutpaster les commandes que de commander de sparts number en hiéroglyphes :
Cut & paste!  Dis moi si on leur cut & paste la cervelle aux magasiniers, y vont penser un peu plus?.
Quoique, le "un peu plus" est en trop quand on part de zéro!

- Jp , c'est quoi le Baker lock. Et le bonnet c'est quoi? me demande le gars en charge de la réorganisation du magasin.
- Le bonnet , c'est parce qu'on est en Afrique, alors à 25°, on a froid et on fout un bonnet sous le casque , ça fait partie des PPE!
- Mais non JP, c'est classé avec les tubing. Les Personal Protective Equipment c'est une autre rubrique.
- Ah merde t'as raison!

Eh Ducros pourquoi tu te decarcasses? Diminuer le temps de forage, personne n'en a rien a foutre, parce qu'alors on sera emm...nuyé, quand  nous manquera les appro. Dixit les types de la production.
Alors pour etre peinard on  fore des puits d'eau, nous.
Merde, si je mets foreur d'eau sur le CV c'est bon?

Ouais , tu leur dis:
- gaffe les gars , la porosite elle et là, les gas show aussi, faut forer ici.

Tout faux mec, d'abord un foreur ça comprend rien. A Luanda les ET, zut les IT, y m'ont dit:
- Ah t'es foreur?
- Bon passez lui le clavier à 2 touches, celui avec que le Yes et le No!
Dans le monde ya les types qui comprennent tout et font rien et ya le style foreur qui comprend rien et fait tout. Meme des conneries pardi. T'as qu'à demander à leur femme.

- Non non, JP on veut aller plus bas, pour voir! ont dit les hommes de la cité, superchef en tête.

Bon ma femme m'avait deja dit:
- JP,  avec tes copains  vous avez tous un probleme dans la tete, toute la vie à s'occuper de trous, obligatoirement ça obsède.
- Mais juste pour voir chérie.
- ouais mon oeil!

Y zont vu qu'il ya avait de l'eau plus bas. Marrant  non?
Avec  mon oeil de vicieux,  à voir dans les petits trous, je  le savais déjà.
- Les gars, je cimente et je refore direct dessus, j'ai trois jours d'avance sur le meileur puits et j'ai fore 800m de plus, je vous en fait cadeau!

Le chef a lancé son dictat:
- La géologie, c'est pas votre affaire stop , vous etes superviseur stop !
- CHEF! OUI CHEF!
L'autre semaine c'était,
- Les appro c'est pas votre affaire, stop,  vous etes superviseur stop  faites votre travail.Stop
- CHEF!  OUI CHEF!
- Les planning c'est pas votre affaire Stop, occupez du rig Stop.
- CHEF! OUI CHEF!

Je suis con aussi, j'avais oublié la STOP method. Faudra que je me colle une soupape sur la boite a idée. Con mais roi. eh ho! pas roi décons.
Alors je joue  au petit despote eclairé sur mon rig antédiluvien,.

Voilà qu'enfin je comprends la bonne sagesse populaire: heureux comme un producteur dans l'eau.
Ah les producteurs!
T'as une palanquée de producteurs africains bien montés :  4x4. Les types, y zattaquent à 7.30 par le café, puis se lancent sur les sentiers battus. Imaginez:  y vont à Cabeza da Cobra, reviennent bouffer à la base, re-café, retournent à Cabezza, et à quatre heures ils  plient, retour  à la base. Re re café.
Un aller simple sur la piste c'est une heure trente, quatre fois par jour,  les vrais sentiers de la gloire.
Le café? Ouais il en faut plein pour tenir la nuit si tu roupilles toute la journée à l'ombre des baobabs.
Leur chefs se torturent les méninges à batir des plans sur les gomettes en croyant que leurs types bossent fort. Les gomettes parce que quand t'as fini un plan, tu décolles et tu classes vertical. Je rigole hein!

Par contre , les types, fortiches en permit to work. On permittoworke n'importe quoi, mais à tour de bras.

Bon j'avoue que de notre coté , lorsque je me suis pointé sur le rig en demandant le cahier de work permit, les types m'ont jeté un regard hébété, un peu louche. Genre 13eme homme, genre du type à empocher trente deniers en te faisant l'accolade perfide. Coup d'oeil à la  Judas.
 Quand les types te jettent ce regard, vérifie  bien si ya pas du bois autour, genre poteau, billot, gibet, pilori, roue,  boite en sapin, crucifix.  Ou porte, c'est en bois aussi mais plus civilisé, plus facile à t'y foutre quoi. Moi, je suis au Milieu de la forêt , alors ça craint un max.

Les Hotworks?
Au début, les types croyaient que c'était un truc porno, après ils ont dit que c'était pas la peine :
- Sinon quand il fait chaud, Capo,  faudrait  faire aussi  un Hot work permit  pour le Soleil.
- Pas con!
Rois des pacons le JP!

Donc comme ya pas de té idoine au magasin pour ma flowline, on soude, on filète, on tranche, on coupe, une vraie boucherie.
Les autres permittoworkent en bloc: ouf on est couvert.
Quoique le papier à permit to work c'est vachement fin pour couvrir si ça pète. Je dirai à mes gars de se foutre à 2 km quand on va tester la ligne.

- Ah bon tu veux tester?
- Juste un peu les gars , pour pas qu'on foute l'eau du reservoir dans les champs, c'est pas bon pour le manioc.
- ah oui c'est vrai JP, le manioc!

Ainsi, surchargés de cadences infernales, les hommes du prési..pdg connectent les puits quatre mois apres le rig release, pour etre bien sur qu'y aura que de l'eau, pardi, quand les flows line fuient, si c'est de l'eau t'es pas emmerdé. Sauf que si on te fait les puits en 35 jours (48 au plan), moving compris,  va y avoir quand même  du glissement dans les cases. Ouais, l'eau dans le gas on l'a déjà! Et le pétrole il est parterre.
- Plus d'appro pour  Denjean.
- Faites gaffe ,  il a un bon soudeur le con.
- Eh oh, rois des pacons. Du pétrole.

A part ça tout est normal, c'est à dire une bonne grosse connerie par jour, les petites c'est bonus.

Alors on finira par une mauvaise et une bonne nouvelle:
En parlant de bonus, pour les gars - 4 ans sans accident - on s'assoiera dessus. Sauf moi! je reste debout parce que ça m'a foutu les couil....à l'envers. Faut pas s'assoir de suite dans ce cas.
La bonne nouvelle  :
Au moins j'en ai toujours. Mais petite,  soyons réaliste on est en Afrique.  Je parle de la nouvelle hein!
 
Bon j'ai du boulot;, l'autre y chantait "we change the world la la la",, si vous le croisez ce barde, envoyez le à Soyo  qui m'explique.

May 2008, Rig KB700, Soyo Angola

Accueil Remonter