La Boite noire:

Pourquoi certains bateaux ont moins d'accidents, subissent moins de  tempètes ou de désastres que d'autres? Nous aimons la theorie de  Vigor décrite dans Practical Mariner's Book of Knowledge.

En résumé:

Il n'y a pas de chance fortuite en mer, la raison pour laquelle certains survivent aux tempètes ou ont moins d'accidents que d'autres vient du fait  qu'ils gagnent leur chance par la vigilance et des actes constants de bon sens marin.

A bord de chaque bateau, il y a une boite noire invisible. Chaque fois que le skipper se donne la peine de consulter la carte, inspecter les filtres, aller à l'avant sous la pluie dans la nuit noire vérifier ses feux de route ou son mouillage, de faire son tour d'horizon toutes les dix minutes même lorsqu'il fait froid dehors ou de prendre quelconque bonne précaution, il gagne un point qui va dans la boite noire.

Quand les choses vont mal, et qu'il n'y a plus rien d'autres à faire en terme de bon sens marin, les points de votre boite noire peuvent vous racheter une sortie. Vous n'avez aucun controle sur la façon dont les points sont utilisés, bien sur, et ils se retirent d'eux mêmes au moment venu. Mais vous avez un controle sur la façon dont ils entrent dans la boite, c'est vous qui les gagnez!

Il y a de nombreuses façons de gagner des points. Par exemple penser et s'inquiéter de ce qui pourrait arriver si... si le vent se lève dans ce mouillage tranquille et que le moteur ne démarre pas, est-ce que je devrais pas ranger l'annexe ou prendre deux ris avant d'aller me coucher.

Mais quelque soit votre expérience, il y a et aura des moments ou il n'y a plus rien à faire que fermer les capots et prier. Pour les croyants bien sûr. Si vous avez des points dans la boite noire, tout ira bien et les gens diront que vous avez de la chance, ou que le sort vous a sourit. Mais en fait, la chance a été gagné et peut-être sur une très longue période. Il n'y a jamais de place pour la gloriole, la suffisance et la fatuité, quand une urgence a vidé tous les points de votre boite noire, il est grand temps de vous occuper du bateau de votre équipage et de vous-même avec bon sens et jusqu'à ce que tout vous paraisse bon.

Il pourrait paraitre injuste de ne pas savoir ce qu'il y a dans la boite noire, mais c'est aussi bien. Si je savais avoir suffisamment de points pour passer le week-end tranquille, je ne m'embèterais pas à aller faire un tour en haut de mat avant d'appareiller, ou faire la vidange maintes fois repoussée.

En pratique, votre conscience vous guidera. Est-ce que le feu tribord fonctionne toujours? Ai-je vérifié les manilles de ligne de vie? les lampes frontales ont-elles des batteries rechargées? Attention vous êtes pauvre en points.