L'eau potable du bord

Une réserve de 500l nous donne une bonne autonomie. En navigation, la vaisselle se fait à l'eau de mer, et la petite toilette se résume au minimum syndical et brossage de dent journalier, ainsi qu'une  une petite douche hebdomadaire (4 à 5 litres d'eau) pour dessaler le marin. 

Rendre l'eau douce potable, voilà le hic; non, non pas de polyphénols dans le réservoir, la dame-jeanne de gnole est dans les fonds et la réserve d'alcools divers plus accessibles.

Il faut une eau sans goût et débarrassée des parasites, particules diverses etc;. En effet avec les tuyaux tricoclair , il se forme un peu d'algues, dans la conduite surtout après quelques semaines/mois sans usage, et donne un goût désagréable à l'eau.

Nous avons installé un filtre 5 microns sur l'arrivée au réservoir et un filtre charbon actif juste après la pompe de la cuisine (la photo). Ce matériel disponible chez lez Ship à prix d'or, se trouve à très bon prix dans les grandes surfaces de bricolages Françaises: environ 90 euros et chaque filtre 45 Euros. filtre charbon actif

 

Lorsque nous serons en dehors des pays à marina, bientôt bientôt, nous mettrons en route le dessalinisateur, mais son eau pure n'empêche pas la prolifération d'algues dans les conduites qui vont du réservoir jusqu'au robinet. De plus , le tank eau douce étant à même la coque, une légère oxydation propage des sels d'aluminium dans l'eau de boisson: sûrement un des meilleurs  assistant  du docteur Alzeimer.

Par la même, évitez la vaisselle Alu, ou alors les vaisselles Tefal tellement pratique à nettoyer en mer. Le téflon est sûrement moins toxique que l'Aluminium. Pour le peu de neurones qu'il nous reste après un demi siècle d'existence c'est important!

 

 

 

 

Accueil Remonter