Las palmas

Voilà le ponton, nous décidons finalement pour Las palmas, ANdré repart d'ici, Christophe doit nous rejoindre. Entrée dans la marina; le dimanche, la police du port est de suite là pour nous indiquer les pontons visiteurs, les papiers demain à l'ouverture des bureaux. Le capitaine nous donnera le plan de la ville, avec indication des supermarches, etc.

Nous en profitons pour faire poser un quatrième ris dans la grand-voile et un ris dans le foc de route. 

Pontons surveillés par la ronde de la police jour et nuit. Nos jeunes voisins reviennent du mouillage situés devant la plage juste de l'autre côté de la digue, mouillage bien abrité et peu encombré à cette époque. Mais leur annexe laissée sur la plage  s'est évaporée.