A la recherche d'une cabane

Le Canada pour naviguer dans une forêt aussi grande que l'océan. Un océan d'arbres. 

Le Canada, parce qu'au détour d'un récit, on lit cela:

"Le lendemain, si nous ne sommes pas trop frais, le vent, lui. l'est singulièrement. Ce n'est pas le moment de penser a rejoindre Saint-pierre Et Miquelon, profitons-en pour aller au fond du fjord a huit milles de la. Une petite crique nous y attend, ses berges montagneuses sont revêtues d'une épaisse forêt de sapins telle qu'on se croirait au fond des Vosges. Il règne un calme aussi profond que le fjord.

Pêche au casier et a la balance d'un plein seau de tourteaux et de crabes de neiges, sur la cote quantité de bigorneaux; en plongée vingt cinq très belles coquilles saint Jacques ainsi que de grosses  moules...

 A 2 heures du matin, je me lève, tenaille par une grande soif sûrement due à la plongée, et vais faire un tour sur le pont. La nuit magnifiquement étoilée, la polaire très haute, l'eau qui reflète le ciel est un miroir encadré par les montagnes et leurs symétriques sosies. Lotus en cet instant semble pose sur la voûte céleste, a l'amarre sur la Grande Ourse."

 Extrait du "Le bateau igloo" de Bernard Klin et Dominique Duard.

Il fallait que ce soit au programme! 

 

 

Accueil Remonter